Accès direct au contenu

 

logo du site ENS

Retour à l'accueil du site

Recherche

Accueil  >  Recherche > séminaire

Imprimer

Séminaire transversal du LabEx COMOD 2014/2015

SEMINAIRE :

TEMPS ET RELIGIONS: MAINTIEN DE LA TRADITION OU

VECTEUR DE MODERNITE ?

 

 

 

Selon Alphonse Dupront, le temps et l’espace sont les deux catégories essentielles pour aborder les questions religieuses. Si nous avons désormais de nombreuses réflexions sur la géographie sacrée, voire le paysage sacré, le rapport au temps est peu étudié.

On différencie parfois rapidement les religions selon deux types d’approches : une approche cyclique, liée au rythme agraire… ; une approche linéaire ce qui induit un rapport étroit à l’histoire puisqu’il y a un début et une fin. Il faut dépasser un tel dualisme. Nous allons envisager : le temps pensé et représenté ; le temps mesuré et organisé ; le temps célébré et fêté ; le temps sacré et le temps désacralisé.

 

Le séminaire a lieu de 15h à 17h. dans les locaux de l'École Normale Supérieure de Lyon (15 parvis René Descartes, 69007 Lyon), salle F008 (sauf le 7 janvier et le 4 février en salle F106 ; 18 mars en salle F103)

 

 

5 novembre : Laurent COULON 

(Chargé de Recherche CNRS ; Directeur-adjoint de l'UMR 5189 – HiSoMA. Ses travaux portent en particulier sur l’Égypte antique)

Conceptions du temps dans les cultes osiriens en Égypte ancienne

 

3 décembre : Lionel OBADIA 

(Professeur en anthropologie sociale et culturelle. Ses travaux portent en particulier sur les questions religieuses et les problématiques de diffusions culturelles)

Rythmes sociaux et temporalité de la sacralité : l’exemple d’une société bouddhiste-chamanique de l’Himalaya (attention horaire spécial : le séminaire commencera à 14h.)

 

7 janvier : Cécile CABY 

(Professeure d’histoire médiévale. Ses travaux portent en particulier sur les identités et pratiques monastiques à la fin du Moyen Âge)

Vivre le temps selon la règle : représentations et pratiques du temps dans les ordres religieux au Moyen Âge au Moyen Âge

 

4 février : Kaspar von GREYERZ 

(Professeur d’histoire moderne, il a enseigné à Bâle, Berkeley, Paris, Munich… Ses travaux portent en particulier sur l’histoire religieuse et les documents du for privé).

La métaphore de l'horloge et l'atomisme du XVIIe siècle: une déconstruction

 

4 mars : Christophe BOUTON

(Professeur de philosophie. Ses travaux portent en particulier sur les questions du temps et de l'histoire dans la philosophie moderne et contemporaine)

Temps et vocation. À propos de L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme de Max Weber

 

18 mars : Pierre GISEL 

(Théologien, professeur à l’université de Lausanne. Ses travaux interrogent une théorie de la religion et une anthropologie du croire, pour porter en fin de compte sur le statut et la fonction du religieux, en lien avec le social)

Mises en scène de l’humain. Sciences des religions, philosophie, théologie

 

8 avril : Pierre KAHN

(Professeur de philosophie. Ses travaux portent en particulier sur l’histoire de l’école républicaine)

Le temps religieux face à l’école laïque

 

29 avril : Jacqueline LALOUETTE

(Professeur d’histoire contemporaine. Ses travaux portent en particulier sur la libre-pensée, la laïcité, l’anticléricalisme)

Des combats pour le contrôle du temps

 

6 mai : Céline PAUVROS

(Historienne. Auteur d’une thèse sur Charles-François Dupuis)

Charles-François Dupuis (père du calendrier républicain) et le temps religieux

 

La dernière séance sera réservée à une discussion sur le séminaire et à un bilan.

Retour au haut de la page

Administration du site
 
 
Mise à jour le 3 novembre 2014